Drop files to upload.
Faithlife Corporation

La valeur d'un dernier repas

Sermon  •  Submitted
0 ratings
· 1 view
Notes & Transcripts

vendredi 24 juillet 2009

La valeur d’un dernier Repas

The Value of a last meal

Mat. 26: 17-24

Mes frères et sœurs bien-aimés, que la paix et la grâce de Dieu vous soient données de la part de Jésus notre superbe Rocher !

Si vous savez que vous allez mourir demain, que ferriez-vous? Est-ce que vous voulez aller quelque part que vous n'avez jamais eu la chance d’aller auparavant, ou voir quelque chose que vous n'avez jamais vus auparavant?

If you knew that you only had a few hours to live who would you want to talk to? Who would you want to spend time with? Would you want to talk to the President or go see an old friend that you haven’t seen since college? Or perhaps you would just like to spend a relaxing evening at home with your family.

Mes frères et mes soeurs, aujourd’hui je voudrais vous parler pendant quelques minutes comment Jésus avait choisi de passer les dernières heures de sa vie sur la terre avec ses disciples.

Il est clair de remarquer mes chers amis que Jésus n’avait pas planifié de faire quelque chose d’étrange mais de célébrer la paque avec les disciples.  Ce qu’il avait l’habitude de faire.

Tournez les pages de votre Bible pour relire avec moi la passage qui a été lu dans l’Evangile selon St.Matthieu chapitre 26 les versets 17-24

Mes chers amis bien-aimés, laissez-moi vous faire savoir que dans la communauté juive, on célébrait beaucoup de festivités parmi lesquelles, nous avons la fête pascale, the pass over suivit de la fête du pain sans levain.

Dans la langue originale du Nouveau Testament qui est le Grecque, le mot paque ou pass over est (paskhah) qui signifie repas et pour l’hebreux c’est « Pesach » qui signifie to pass or to leap over.

Il se révèle très important de vous affirmer que célébrer le repas du Seigneur n’est pas une chose nouvelle pour les juifs et les chrétiens. 

Mes chers amis bien-aimés, ce midi je voudrais vous attirer l’attention sur 4 grands points importants concernant le dernier repas que Jésus avait pris avec les disciples et de les appliquer à la communion dont nous allons célébrer aujourd’hui.

Rappelez-vous bien mes chers amis, La Bible l’appelle le dernier souper.  Il en a été pour Jésus, mais les disciples continuaient à le célébrer après la mort de Jésus.  Il pourrait être pour moi ou pour vous un dernier repas en commun que nous allons célébrer sur cette terre voila il me parait d’or de vous partager ces 4 points importants.

1) L’importance de se préparer.  Mes chers amis, Il est toujours bon de se préparer et le plus souvent notre succès dépend toujours d’une préparation adéquate.  Quand nous nous préparons, nous pouvons affronter les mauvais moments avec joie et confiance en Jésus.

Dans les versets 17et 19, nous voyons que Jésus avait fait des préparations pour le souper. 

It’s good to be prepared! Whether you’re talking about being prepared for your final exam; or being prepared for company to come over, or being prepared to pay your taxes.

Mes chers amis, le repas de la Pâque a été observé au coucher du soleil au 14eme jour de Nisan, qui est (avril 14ème), conformément à notre calendrier.
La pâque est l'une des plus importantes fêtes religieuses de l'année pour les Juifs. Il rappelle aux Israélites du fait que Dieu les a délivrés de l'esclavage en Egypte. Vous vous souvenez de l'histoire. Moïse avait dit à  Pharaon que Dieu a voulu laisser partir les Israélites. Pharaon a refusé et, par conséquent Dieu a envoyé une série de fléaux sur l'Égypte. Dont la dernière était la mort de tous les premier-né. Bien avant de passer à l’action Dieu a dit aux Israélites de faire quelque chose de très spécifique. C’était de tuer et de manger un agneau immaculé et de placer une partie de son sang sur les portes de leurs maisons. Lorsque l'Ange de la mort passe tout près, il verrait le sang et passer au-dessus de leur maison. Dieu avait fait une ordonnance durable qui devait être célébrée chaque année pour rappeler aux Israélites  la façon dont il les avait délivré de l'esclavage en Egypte. Et bien sûr, il est encore observé par les Juifs aujourd'hui.

My friends, Four days before the Passover meal, each family in Israel was required to pick a spotless lamb and separate it from the rest of the flock to prepare it for sacrifice.

Un grand historien Juif du nom de JOSEPH US a rapporte que durant la paque près de 500,000 juifs venant un peu partout a Jérusalem pour célébrer la fête chaque année.

Il est de soi de vous dire qu’il y une loi juive qui avait permis a deux famille de partager un agneau.  Cela veut dire qu’il y avait a peu près 250,000 moutons qui ont été sacrifies durant cette fête et JOSEPH US continuait pour nous faire savoir qu’il y avait environ 600 prêtes pour égorger les moutons dans une durée de deux heures de temps.

Ellen G White avait declare dans God’s Amazing Grace p. 169 “ As the Son of God bowed in the attitude of prayer in the Garden of Gethsemane, the agony of His spirit forced from His pores sweat like great drops of blood”.

This was a graphic foreshadowing of the awful price that Jesus would pay on the cross of Calvary to atone for our sins. .

As I said, there was a lot of preparation that went into observing the Passover. The disciples would have to purchase unleavened bread, spices, fruit, and a lamb. The room where they were going to eat had to be cleaned thoroughly. If any trace of dirt, dust or even a crumb of bread was found it had to be removed.  

Mes chers amis, de même pour nous, nos diacres et diaconesses ont déjà fait beaucoup de préparations matérielles et physiques pour le repas.  Cependant, nous devons spirituellement nous préparer aussi

1) Nous devons nous confesser a Dieu nos pèches pour obtenir le pardon. Voyez avec moi 1 Jean 1 :9

2) nous devons nous confesser les uns aux autres.  Voyons avec moi Jacques 5 :16

Pour pouvoir confesser tous nos pèches a Dieu, nous devons nous examiner nous-même.  C’est ce que l’Apôtre Paul nous a recommande de faire avant de prendre part au repas de Jésus. Et c’est notre 2eme point.

2) Un examen de soi. Mes chers amis, Au versets 25 a 28 de notre passage de base, Jésus avait suscite chez les disciples le besoin d’un examen de conscience lorsqu’il les avait déclare que l’un parmi eux lui trahira.  Et voila tout d’un coup, les disciples commençaient a murmurer : Est-ce moi Seigneur ?

Jesus knew who would betray him, but he allowed the other disciples to examine their hearts and motives, which is something else that we should be doing this morning as we prepare to partake of the Lord‘s Supper.

Mes chers amis, quand le Saint Esprit agit en nous et nous convaincre du pèches, il n’y aurait plus de place pour le doute et pour le débat et la justification.  Nous savons exactement ce que nous avons fait de mauvais envers Dieu et envers nos prochains.  Voila pourquoi, nous devons nous confesser à Dieu ce midi.

Mes chers amis, il est vrai que Jésus devrait passer par la mort pour nous racheter, mais je crois qu’il avait donne a Judas une chance de se confesser.

Where do you stand with the Lord this morning? Is the Holy Spirit convicting you of some sin in your life? Is your heart prepared to partake of these sacred elements?

3) Au versets 26-28, nous voyons que durant le dernier souper, Jésus avait établit une nouvelle alliance avec les disciples.  Une fois encore Jésus avait arrête le repas pour instituer la communion.  Il a pris le pain en disant que ceci est le symbole de mon corps qui sera brise pour vous.  Puis la coupe, le symbole de mon sang qui sera coule pour vous.

This represents the wonderful truth that we can have life and forgiveness and be released from the power of sin by receiving Jesus Christ as our Lord and Savior. This is the New Covenant that we remember and celebrate today.

4) Finalement le dernier point à noter dans le repas est la joie de l’Anticipation.V.29-30

Jésus avait déclare aux disciples qu’il ne boira plus cette couple avec eux sur la terre mais dans le Royaume de son Père.

Oui mes chers amis, en célébrant le repas du Seigneur nous anticipons la joie de le célébrer aussi un jour dans le ciel.

( Illustration d’une église a Millan en Italy qui était brûlée mais le tableau du dernier repas de Jésus était reste intact)

Cette histoire nous démontre la valeur de ce dernier repas.

Mes chers amis, Frères et sœurs, A-t-il de l’importance pour vous ?

  

 

RELATED MEDIA
See the rest →
Get this media plus thousands more when you start a free trial.
Get started for FREE
RELATED SERMONS
See the rest →