Drop files to upload.
Faithlife Corporation

Tempêtes apaisées

Notes & Transcripts

Marc 4 versets 35 à 41

35 Ce jour-là, le soir venu,...

...il dit à ses disciples : « Passons sur l'autre rive. » 36 Quittant la foule, ils emmènent Jésus dans la barque, comme il était ; et d'autres barques le suivaient. 37 Survient une violente tempête. Les vagues se jetaient sur la barque, si bien que déjà elle se remplissait d'eau. 38 Lui dormait sur le coussin à l'arrière. Ses compagnons le réveillent et lui crient : « Maître, nous sommes perdus ; cela ne te fait rien ? » 39 Réveillé, il interpelle le vent avec vivacité et dit à la mer : « Silence, tais-toi ! » Le vent tomba, et il se fit un grand calme. 40 Jésus leur dit : « Pourquoi avoir peur ? Comment se fait-il que vous n'ayez pas la foi ? » 41 Saisis d'une grande crainte, ils se disaient entre eux : « Qui est-il donc, pour que même le vent et la mer lui obéissent ? »

1°) Des barques secouées

Il faut souligner ici que la mer de Galilée (appelée aussi lac de Galilée) n’est pas très grande, la traversée ne fait que 6 ou 7 km. Elle est connue pour ces bourrasques soudaines qui déboulent du mont Hermon au Nord. Les disciples quant à eux sont des pêcheurs professionnels, au moins pour 4 d'entre eux. Ce n'est donc pas une difficulté insurmontable d’autant plus qu’il connaissent certainement ces phénomènes naturels. Jésus demande à des marins professionnels de le conduire de l'autre côté d'un lac, ce qui est tout à fait leur domaine de compétences.

Dans ces deux textes nous voyons une barque secouée et les mots employés mettent en évidence une forte tempête : tourbillon, les flots se jettent dans la barque, elle se remplit d’eau, un fort vent contraire, les disciples ont de la peine à ramer, Dans l’Évangile de Luc il est dit : Les disciples étaient en péril» dans Matthieu 8 il est dit que la tempête est tellement forte que la barque est recouverte par les vagues. Nous avons là des personnes qui sont devant un danger réel et certainement un temps de test sérieux pour les disciples.

Quelle est l’attitude des disciples pendant ces instants cruciaux pour leurs vies ?

Ils ont peur, ils craignent pour leurs vies « nous périssons» , ils sont paniqués et réveillent Jésus, Ils lui parlent sur un ton de reproche « ne t’inquiète-tu pas de ce que nous périssons ? dans l’autre texte ils paniquent en voyant Jésus marcher sur les eaux « cris, frayeur, effroi « C’est un fantôme...»

Si vous avez traversé une tempête sur un bateau vous avez remarqué qu’il faut bien s’accrocher pour ne pas passer par dessus bord, l’eau envahit tout à bord, on est trempé, de plus ils sont plusieurs dans un espace restreint, ils se bousculent, se cramponnent, s le bateau craque il se tord, les vagues nous transperce et nous empêche de voir correctement, le bruit est assourdissant le vent siffle et les vagues se jetant contre la coque empêche toute discussion normale, il faut crier pour se faire entendre, pourtant Jésus dort sur un coussin à l’arrière du bateau.

2°) Leçons spirituelles. leçons pratiques

a) La vie chrétienne : une question de regard

Que voyons-nous dans ces histoires ?

Un vent fort, Jésus marche sur l’eau, de l’eau dans la barque, Jésus dort à l’arrière de l’embarcation.

Cela me fait penser au texte de Hébreux 12 : «Ayant les regards sur Jésus» C’est la vie chrétienne de tous les jours : dans notre conduite, notre témoignage, notre marche spirituelle, nos progrès, notre persévérance, dans nos épreuves, nos difficultés, nos tensions...

Dans la traversée du Mercantour il y a un passage très difficile ou il faut retirer le sac à dos et le trainer pour pas que le poids entraine le marcheur dans le précipice, sur un tel sentier, plus on regarde la pente, plus on est attiré par le vide. On a Peur ! Pour s’en sortir il faut fixer les regards sur le sentier, se concentrer sur le chemin devant soi. On voit moins le danger, on se sent en Sécurité. Celui qui regarde vers le haut ne peut jamais avoir le vertige...

b) La vie chrétienne : une question d ' attente !

Dans Mathieu 14, Jésus alla vers eux : Quand ? À la 4e veille, Entre 3-6 heures du matin. Les disciples sont restés seuls pendant 6-9 heures. Jésus a pris le temps de prier à l’écart. Puis il vient. Jésus voyait la peine des disciples. Jésus sait quand il doit venir. Dieu sait quand il doit agir, se manifester, parler, soulager. Dieu agit en son temps, à son heure. Oui je sais qu’aujourd’hui le mot «attendre» n’a pas la même signification pour tout le monde : on attend, le médecin, on attend quelqu’un, on attend la fin, on attend le dimanche, impatient de voir la suite pour nous nous la vie commencera après. nous avons des RDV pour après... mais Jésus nous dit : Jésus nous dit «Patience» «attendez» «veillez» il nous dit aussi «tenez bon» il ne dit pas maintenant ça compte pour rien, mais coulez votre âme dans l’instant, car chaque minute de mon temps s’appelle ma vie

Il fait tout à merveille. «Il fait toute chose belle en son temps» nous dit l’Écclésiaste . 3:11).

c) La vie chrétienne : une question de confiance !

Jésus agit, Jésus vient, Jésus parle. Jésus rassure. Avez-vous déjà compté le nombre de passages où Jésus encourage, où Jésus rassure ? "Rassurez -vous, c'est moi. N’ayez pas peur !". "Prenez courage".Que votre coeur ne se trouble point, Jésus a toujours le mot pour encourager . Quel privilège : dans nos tempêtes, la Parole de Dieu reste le livre par excellence pour nous encourager, nous réconforter, nous rassurer. Confiance, confiance

d) La vie chrétienne : une question de foi !

Il nous faut réentendre les interpellations de Jésus: "Où est votre foi" ?, "Pourquoi êtes-vous si lâches ? Ou encore : Ou est votre confiance en moi ? Vous n'avez pas encore confiance" ? (Comment n'avez.-vous point de foi ?), "Homme de peu de foi, pourquoi as-tu douté" ?.

La vie chrétienne restera toujours un défi, le défi d'une marche par la foi. La foi en un grand Dieu . La foi en un Dieu souverain. La foi en un Bon berger, un guide, un refuge,. La foi en un Dieu qui a autorité sur toutes choses.

1 Cor. 2:5: Votre foi repose sur la puissance de Dieu. «afin que votre foi fût fondée, non sur la sagesse des hommes, mais sur la puissance de Dieu».

1 Cor. 16: 13: Veillez. «demeurer fermes dans la foi». «Veillez, demeurez fermes dans la foi, soyez des hommes, fortifiez-vous.

Eph. 6:16. «prenez par-dessus tout cela le bouclier de la foi, avec lequel vous pourrez éteindre tous les traits enflammés du malin;

Jésus saura toujours, au bon moment comme pour Pierre, nous tendre la main , nous saisir (Matt. 14:31 ). nous secourir, nous soulager, ou nous réconforter. Jésus nous dit tout simplement comme pour Pierre qui va bientôt marcher sur l’eau: Jésus nous dit «viens» et il nous tend la main. Pas de reproche, pas d'autre parole. Tant que Pierre regarde Jésus Pierre marche.....

e) La vie chrétienne : une question d 'adoration !

Mat. 14:33 : Le vent cessa. ils abordèrent...de l’autre côté on entend le silence de la mer .. .il y eut un grand calme. Les disciples sont saisis. Que font-ils ? Ils se prosternent. Ils adorent Jésus : "Tu es vraiment le Fils de Dieu".

Quelle conclusion. Quelle attitude !

Une fois de plus, à genoux devant le Seigneur. Reconnaissance, adoration. Eblouis devant son action. Emerveillés devant sa puissance, son aide, sa délivrance, son intervention. Lui seul peul redonner le calme dans nos vies.

À moi aussi, Il m'a donné la force de tenir bon dans l'épreuve, dans les tempêtes de ma vie alors aujourd’hui je peux dire : Merci pour tes forces, ta paix. Merci pour tout ce que j 'ai appris dans l'adversité, quand j'avais de la peine à ramer. Merci pour ta grâce suffisante.

RELATED MEDIA
See the rest →
Get this media plus thousands more when you start a free trial.
Get started for FREE
RELATED SERMONS
See the rest →