Faithlife
Faithlife

Y a-t-il une parole de la part de l'Éternel?

Sermon  •  Submitted
0 ratings
· 2 views

Jérémie 37

Notes & Transcripts
Le succès ou l’échec de votre vie se décide selon votre réponse à la Parole de Dieu.
La Parole de Dieu a toujours été acceptée avec joie par l’un et violemment rejetée par l’autre. C’est ainsi depuis les siècles anciens. Le diacre Étienne avait posé la question avec que les pierres ne commencent à pleuvoir sur lui: “Lequel des prophètes vos pères n’ont-ils pas persécuté?” Ce n’est pas d’hier que la Parole de Dieu est rejetée.
Jésus est la Parole vivante, et ils ne l’ont pas reçu plus que la parole écrite ou parlée par les prophètes. Si c’est la Parole de Dieu, l’homme pécheur sera dérangé, parfois fâché, et rejette la Parole à sa propre perte.

Pilate leur dit: Que ferai-je donc de Jésus, qu’on appelle Christ? Tous répondirent: Qu’il soit crucifié!

Résumé de la vie de Sédécias

I. Une contradiction toxique v. 1-3

Tout homme a le choix d’écouter et de faire ce que demande la Parole de Dieu. Tout le monde peu, s’il le veut, répondre à son Créateur et suivre le conseil de Dieu.
1 Thessaloniciens 4:8

8Celui donc qui rejette ces préceptes ne rejette pas un homme, mais Dieu, qui vous a aussi donné son Saint-Esprit.

Sédécias était un cas typique d’un homme qui pense pouvoir s’en sortir par lui-même. Il fait confiance à ses capacités politiques, sa ruse, son intelligence, et il n’a pas vraiment de place pour Dieu. Il a son cerveau et il n’a pas besoin d’un prophète comme Jérémie. Il n’a pas besoin de Dieu. Du moins pas encore.

A. Ne pas écouter Dieu. v. 2

L’Éternel est bon. Il est si bon! Personne n’a voulu l’écouter dans les dernières années. Jojakim au chapitre 36 a jeté sa Parole au feu. Sédécias ne l’écoute pas plus. Mais il parle.
Dieu est patient. Il est plein de bonté, et il ne veut pas qu’aucun périsse mais que tous parviennent à la repentance. (2 Pierre 3:9)
L’Éternel a continué à parler, même lorsque les hommes ont cessé de l’écouter.
Dieu est tellement plus patient que moi! Si personne n’écoute, on arrête généralement de parler. Mais Dieu n’est pas comme ça. Dieu n’a pas toujours besoin d’un auditoire pour parler.
Il a même envoyé des prophètes comme Esaïe, en les avertissant, “Je t’envoie vers un peuple qui ne va pas t’écouter!” Dieu est patient, il est lent à la colère, il est plein de bonté.
Psaume 145:8

L’Eternel est miséricordieux et compatissant,

Lent à la colère et plein de bonté.

Dieu a parlé, et il parle encore aujourd’hui. L’Évangile est encore disponible au Québec, même si la majorité des gens de veulent pas l’écouter. Dieu parle encore.
B. Demander que Dieu nous écoute v. 3
Remarquez aussi le principe d’influence dans ce verset.
Le roi a influencé son entourage, ses serviteurs. Ensemble, leurs choix ont influencé le peuple. Et tous ensemble, collectivement, ils ont fermé l’oreille à ce que Dieu avait à dire.
Tout le monde a une influence. Sur certains, nous avons une forte influence. Sur qui avez-vous une influence? Sur vos enfants, c’est certain. Sur votre épouse ou époux également.
Si les parents n’écoutent pas la Parole de Dieu, c’est à dire qu’ils ne la mettent pas en pratique, il sera très difficile pour les enfants de le faire plus que les parents.
Remarquez également le temps du verbe. Le verset ne dit pas qu’ils n’écoutaient pas, le verset dit qu’ils n’écoutèrent pas. Ça veut dire qu’il y a eu une fin. La fenêtre s’est refermée sur l’occasion qu’ils avaient d’écouter Dieu. Dieu a parlé, et parlé, et parlé, et ils ont refusé d’écouter, refusé, refusé. Et puis, la conséquence s’est enclenchée.

B. Demander que Dieu nous écoute v. 3

Ne voulant pas écouter Dieu, Sédécias et ses comparses veulent quand même que Dieu les écoute! N’est-ce pas ce que fait le monde aujourd’hui?
L’un dit, “Moi je ne veux pas croire en Dieu parce que si un Dieu bon existait, personne n’aurait fait, il n’y aurait pas de guerres…etc.” L’homme veut que Dieu règle tous leurs problèmes, pourvu qu’il ne les dérange pas dans ce qu’ils veulent faire.
Jérémie 2:27

II. Une situation trompeuse v. 4-16

27 Ils disent au bois: Tu es mon père!
27 Ils disent au bois: Tu es mon père!
Et à la pierre: Tu m’as donné la vie!
Et à la pierre: Tu m’as donné la vie!

27 Ils disent au bois: Tu es mon père!

Et à la pierre: Tu m’as donné la vie!

Car ils me tournent le dos, ils ne me regardent pas.

Et quand ils sont dans le malheur, ils disent:

Lève-toi, sauve-nous!

Car ils me tournent le dos, ils ne me regardent pas.
Car ils me tournent le dos, ils ne me regardent pas.
Et quand ils sont dans le malheur, ils disent:
Et quand ils sont dans le malheur, ils disent:
Avez-vous déjà eu honte de prier? J’espère que oui. Moi, ça m’est arrivé souvent. Je me suis courbé la tête pour prier, et le Saint-Esprit m’a rappelé une faute ou un domaine où je ne l’ai pas écouté, et je ne pouvais pas continuer dans mes requêtes tant que cette chose n’étais pas réglée.
Si je ne permets pas à Dieu de me parler, ou si je n’écoute pas ce qu’il me dit, qu’est-ce qui me fait penser que Dieu a l’obligation de m’écouter, moi?
Nous savons que le sang versé de Jésus-Christ nous pave la voie jusqu’au trône de Dieu, mais il faut quand même honorer Dieu si nous espérons qu’il honore nos supplications.
Esaïe 59:2

Mais ce sont vos crimes qui mettent une séparation

Entre vous et votre Dieu;

Ce sont vos péchés qui vous cachent sa face

Et l’empêchent de vous écouter.

Pensée clé: Dieu n’est pas obligé de nous sortir du pétrin quand nous refusons d’écouter sa Parole.

Lève-toi, sauve-nous!
Lève-toi, sauve-nous!
Donc, Sédécias et compagnie sont une contradiction qui va mener à leur ruine. D’un côté ils ne veulent pas écouter Dieu; de l’autre, ils veulent que Dieu les écoute. Malheureusement, ça ne marche pas comme ça.
Nous ne sommes pas ici pour apprendre à mieux connaître Sédécias. Nous sommes ici pour adorer Dieu, l’écouter et voir où nous ne l’avons pas écouté, puis rectifier la situation. Dans quel domaine avez-vous refusé de mettre en pratique sa Parole?

Nouvelle Édition de Genève. Romanel-sur-Lausanne: Société Biblique de Genève, 1979. Print.II. Une situation trompeuse v. 4-16
Nouvelle Édition de Genève. Romanel-sur-Lausanne: Société Biblique de Genève, 1979. Print.
Avez-vous refusé de pardonner à quelqu’un qui vous a fait du tort? Avez-vous omis de restituer quelque chose que vous avez volé ou fraudé? Parlez-vous en mal de quelqu’un? Refusez-vous de donner la dîme de vos revenus à l’Éternel? Mettez-vous continuellement des choses comme plus importantes que l’adoration de Dieu et la marche avec lui?

II. Une situation trompeuse v. 4-16

Les choses semblaient s’améliorer pour Sédécias et les gens de Jérusalem. Ils avaient été encerclés par les babyloniens, mais ceux-ci étaient partis à cause de l’arrivée prochaine des Égyptiens, qui répondaient à l’appel de Sédécias.
Mais la sécurité et le succès pour les enfants de Dieu, ça ne vient pas de nos circonstances ou de nos situations. Celles-ci peuvent être favorables ou non. Tout peut baigner dans l’huile au présent, mais nous ne sommes pas plus avancés.
Le verset 10 nous montre de façon claire que ce n’est pas l’ennemi qui aura raison de Sédécias, c’est sa désobéissance à Dieu qui sera sa chute.
Esaïe 30:17

Mille fuiront à la menace d’un seul,

Et, à la menace de cinq, vous fuirez,

Jusqu’à ce que vous restiez

Comme un signal au sommet de la montagne,

Comme un étendard sur la colline.

Votre situation, bonne ou mauvaise, n’affecte pas l’issue de votre vie. Votre relation avec Dieu est sa Parole, voilà ce qui affecte l’issue de la vie.
On peut essayer de faire taire le messager. On peut cesser d’écouter la prédication de la Parole; on peut cesser de lire la Bible; on peut remplir son temps et ses pensées avec toute autre chose trouvable. Cela ne change en rien la réalité que ce que Dieu dit, cela va s’accomplir.

III. Une question trop tardive v. 17

Après avoir déjà choisi comment il allait agir; après avoir déjà agi d’après son choix, Sédécias décide de consulter l’Éternel.
Alors que son plan ne semble pas fonctionner, alors que la situation n’est peut-être pas aussi possible à gérer qu’il le pensait, Sédécias se décide à consulter la Parole de Dieu.
Mais Dieu n’est pas obligé de rapidement réparer nos choix! Pour Sédécias, il savait déjà ce que Dieu avait dit (v. 1-3), et il avait refusé d’écouter. Maintenant, il veut une nouvelle Parole de Dieu.
La Parole de Dieu ne change pas. Ce que Dieu avait dit par Jérémie au début du chapitre, même si tu temps avait passé, tenait toujours. Mais ils avait refusé d’écouter, d’obéir.
Le temps idéal pour se tourner vers Dieu et vers sa Parole, c’est lorsque les choses vont bien. Avant le jour du malheur. Avant la détresse. Avant que l’heure ne soit grave.
Esaïe 55:6

Cherchez l’Eternel pendant qu’il se trouve;

Invoquez-le, tandis qu’il est près.

Sédécias aurait du écouter Dieu bien avant que ses ressources s’épuisent.
Mais combien de fois avons-nous fait exactement la même chose? Nous savons ce que Dieu veut de nous, et nous ne le faisons pas. Puis, quand les choses ne vont pas bien, à la maison, au travail, ou ailleurs, nous commençons soudain à chercher une parole de la part de Dieu.
Exemple: T-shirts, posters, etc. à la librairie chrétienne. Relatent de magnifiques promesses, mais bien des gens veulent s’y accrocher, sans pour autant avoir fait au préalable ce que Dieu leur a demandé dans sa Parole.
RELATED MEDIA
See the rest →
RELATED SERMONS
See the rest →