Un exemple d'humilite a suivre

Anonymous
Sermon  •  
0 ratings
· 1 view
Notes & Transcripts

jeudi 21 décembre 2006

 

 

Un exemple d’humilité à suivre

An example of humility to follow

Jean 13:14-15…. Chants: 24,90 et 602

 

Mes frères et mes sœurs bien-aimés, Que la paix et la grâce de Dieu vous soient données en Jésus !

J’aimerais vous demander de relire avec moi le passage qui a ete lu dans Jean 13 :1-15.

Mes chers amis bien-aimés, Nos pères de l’église comme Origène avait considère la pratique du lavement des pieds comme étant une expérience spirituel et un symbole d’humilité. By washing the disciples’ feet when He instituted the ordinance of the Lord’s Supper, Jesus made use of a common practice of the day and gave it spiritual significance.

Par cet acte d’humilité, Jésus a surmonte l’esprit de la fierté, de la supériorité et le désire de la suprématie qui envahissait le cœur de ses disciples.

Mes chers amis laissez-moi vous dire ce midi que le lavement des pieds était très commun depuis dans l’ancien Testament.  Verifions cela dans 1 Sam. 25 :41 Et cela se poursuit

Dans le nouveau testament et aussi dans notre siècle.  L’apôtre Paul nous fait savoir dans son épître a Timothée que les chrétiens avaient l’habitude de laver les pieds les uns les autres en pratiquant l’hospitalité.  Voyons cela dans 1Timothee 5 :9-10.

Every year, Catholics and even many Protestant and Anglican churches dutifully observe this little known day in the Christian

 

Calendar commonly known as Maundy Thursday that falls the day before Good Friday.

The word "Maundy" is derived from the Latin-inspired English word mandate or command, which is a reference to Christ’s commandment in a later passage for them to love one another (Jn 15:17).

 Mes chers amis bien-aimés, examinons en profondeur l’action de Jésus.  C’était juste avant la période pascale, Jésus savait que son heure était arrive de laisser ses disciples.  Il savait clairement que Judas iscariot l’avait déjà vendu.  Tandis que les disciples se trouvaient a table prêts pour le souper, Jésus, le Maître des maîtres se leva pour laver les pieds de ses disciples.

Quel exemple d’humilité !

The disciples must have been shocked when they saw their Master rise from supper, lay aside His outer garments, wrap a towel around His waist, take a basin of water, and wash their feet.

Dans la société juive, même les serviteurs juifs ne lavaient pas les pieds du maître parce que c’était une fonction humiliante réservée seulement aux gentils et aux esclaves.  Et voila mes chers amis, Jésus l’avait fait comme une marque d’affection et d’humilité a ses disciples.

En effet, Jésus savait clairement ce qui se passait a l’esprit des disciples puisque quelques heures avant le souper ils avaient un esprit compétitif l’un envers l’autres.  In fact, within a few minutes, the men were disputing over which of them was the greatest.  Verifions cela dans Luc 22:24-30

Mes chers amis bien-aimés, Jésus était souverain et cependant, il avait pris la forme d’un serviteur.  Il avait tout en son pouvoir and yet He picked up a towel. He was Lord and Master, yet He served His followers.

Remarquez bien mes chers amis, en faisant l’exégèse du passage, nous voyons trois grande leçons : 1) Jésus le Maître des maîtres avait procède au lavement des pieds de ses disciples pour leur donner un exemple d’humilité   2) Il a voulu leur assurer qu’en participant a ce service avec sincérité constitue une sorte de confessions a Dieu et l’un envers l’autre.  Remarquez bien que Jésus a utilise le verbe se laver sous deux formes différente:

The word translated “wash” in John 13:5–6, 8, 12, and 14 is nipto and means “to wash a part of the body.” But the word translated “washed” in John 13:10 is louo and means “to bathe all over.” The distinction is important, for Jesus was trying to teach His disciples the importance of a holy walk.

3) Le verset 17 de jean 13 nous déclare qu’en participant a ce service de lavement des pieds, nous seront bénit et heureux

 

Mes chers amis laissez-moi vous dire ce midi que la vraie humilité se développe à partir de notre relation avec Dieu. Si nous avons une étroite relation avec Dieu, nous serions humble les uns envers les autres et non arrogant.

Si nous avons une étroite communion avec Dieu, nous nous placerions au service des autres au lieu d’attendre d’être servi par les autres.

Mes chers amis si nous avons une bonne relation avec Dieu nous serions capable de suivre l’exemple de Jésus. Et par la suite, nous aurions une nouvelle attitude et conception vis-à-vis de nos prochains. Notre foyer serait transformes, notre église fonctionnerait dans la paix et notre société serait transformée.

Aujourd’hui, mes chers amis, en cette fin d’année, en cet dernier sabbat 2006, comme les disciples au cours de cette nuit, nous avons besoin de cette leçon d’humilité pour surmonter la réalité troublante et bouleversante de cette vie.

Aujourd’hui, comme chez les disciples l’église se laisse influencer par le monde en nourrissant l’esprit de compétition et de critique.  Ce qui constitue comme un virus mortel pour nous.

Mes frères et mes sœurs nous devons nous rappeler que l’humilité est contradictoire à la recherche de la gloire. Et c’est ce qui détruit notre bonne relation avec les autres.  ( si youn fel, moin ka fel tout et moin pral fel pi byen pou moin anle tet li )

Mes chers amis, l’apôtre Pierre nous dit que toute gloire revient à Dieu seul. Lisons avec moi dans 2 P. 3 :18.

Voyons ce que le Sage Salomon a déclare concernant celui qui est humble. Prov. 29 :23

“Humility is the only soil in which the graces root,” wrote Andrew Murray. “The lack of humility is the sufficient explanation of every defect and failure.”

Commentant sur le service du lavement des pieds, Ellen G. White a déclare dans le livre Desire of age p. 646 que « Le service que Pierre a refusé était le type d'un nettoyage plus élevé. Le Christ était venu pour laver le coeur de la tache du péché. En refusant de permettre au Christ de se laver les pieds, Peter refusait le nettoyage le plus élevé. Fin de citation

Mes frères et mes soeurs tandis que nous allons nous séparer pour le lavement des pieds n’oubliez pas ces trois principes importants bien ordonnes du service : Si vraiment vous voulez avoir une bonne relation avec Dieu, vous devez suivre l’exemple de Jésus et en le faisant, vous serez humble, purifie et bénit.

Que le Seigneur vous garde !

 

  

 

 

 

RELATED MEDIA
See the rest →
Get this media plus thousands more when you start a free trial.
Get started for FREE
RELATED SERMONS
See the rest →